Publication de la thèse d’Ulrike Messerschmidt

Couverture plaquette Ulrike Messerschmidt

Reçue cet été:

La version imprimée de la thèse  d’Ulrike Messerschidt  nous a été adressée par son auteure cet été.

Intitulé « The influence of hydrothermal processing on protein quality and standardized illeal digestibility of soybean meal and rapeseed meal in pigs. », ce travail  porte sur une étude de digestibilité par le porcelet des tourteaux de colza et de soja ayant subit divers degrés de dégradation hydrothermique au cours du process. Une partie des tourteaux utilisés ont été produits à l’atelier pilote. Pour le colza,  cette fourniture a été effectuée dans le cadre d’une collaborations entre Terres Inovia et l’Université de Hohenheim (Allemagne) avec le soutien de l’UFOP, un organisme représentatif des producteurs d’oléoprotéagineux allemands. Dans le cas du soja, un industriel a financé la production des lots pilote directement auprès de CREOL.

Cette thèse a été encadrée par le Professeur. Dr. Dr. h. c. R. Mosenthin.

Sur colza, un gradient de temps de séjour dans le désolvanteur a permis de fournir une gamme de tourteaux présentant un large éventail de degrés de cuissons caractérisés par la fraction NDF, la teneur en glucosinolates et en lysine disponible qui varient linéairement avec le temps de séjour.

Pour plus d’informations consulter le lien suivant : Accéder à la thèse