R&D

Réalisation d’essais de votre propre conception

Dans ce cas, notre rôle consistera à prendre connaissance de votre protocole pour l’adapter aux spécificités de nos installations et à le traduire dans un langage usuel pour nos techniciens.

Un dialogue doit s’engager pour tenir compte des spécificités de nos installations et faire en sorte que les objectifs poursuivis puissent être atteints.

Co-conception des travaux

C’est le cas le plus fréquent : vous avez déjà une idée du type d’essai à réaliser sans toutefois pouvoir en préciser les modalités. Un échange se met en place pour confronter les propositions que nous pouvons élaborer en réponse à cette demande et les moyens qui peuvent être mobilisés par chacune des parties.

La solution qui émerge de cette discussion est le fruit de la prise en compte des contraintes et possibilités que ce dialogue permet d’exposer.

Un processus itératif : le plus souvent, notamment si le travail demandé s’écarte des procédés bien établis, il est nécessaire de mettre en place un processus d’élaboration en plusieurs étapes pour valider ou invalider des hypothèses de départ et orienter les travaux en fonction des résultats obtenus.
Nos propositions sont élaborées en tenant compte des incertitudes sur les résultats et prévoient des étapes de décision auxquelles nous associons les donneurs d’ordre.

Notre capacité d’innovation

Certains de nos clients ne sont pas experts dans les domaines de notre activité et sont en demande de solutions à leurs problèmes.
Notre capacité d’innovation fait que nous pouvons être force de proposition et fournir de nouvelles approches.
Cette capacité s’est développée au fil du temps, en premier lieu pour répondre aux besoins des centres techniques dont la demande devait s’adapter à de nouvelles problématiques comme la réduction des émissions de gaz à effet de serre dans nos industries, la recherche de nouvelles technologies pour le traitement des graines de soja, le décorticage des graines de lin, etc.
Avec la filialisation de CREOL puis la fusion des outils de raffinage de l’ITERG et de CREOL, un certain nombre de compétences des centres techniques se sont reportées sur OLEAD.

En contrepartie, les centres techniques ont pu développer et renforcer d’autres compétences, ce qui permet à l’ensemble d’optimiser l’emploi des ressources. L’adossement d’OLEAD aux centres techniques permet de disposer d’un accès à des ressources documentaires et à l’expertise analytique.

Nous avons également développé une certaine capacité d’analyse économique centrée sur le coût des procédés qui peut s’avérer très utile pour le développement de nouvelles techniques.

Les projets collaboratifs

Notre taille et notre spécialisation ne nous permettent pas de répondre seuls aux appels à projets lancés par différentes institutions comme l’ANR, l’ADEME, le CASDAR, PIVERT, la Région, la commission européenne…

En revanche nos outils et nos compétences sont parfois nécessaires à des consortiums pour la réalisation de certaines tâches de projets plus généraux.

Principaux projets collaboratifs en cours

Pivert Genesys : nous sommes impliqués dans une dizaine de projets. Notre statut vis-à-vis de Pivert est d’être une plateforme associée dont les travaux sont pris en charge par la SAS PIVERT.

ANR ALID 2014 PROVEGAL : il s’agit d’une preuve de concept visant à développer de nouveaux procédés d’extraction pour l’extraction des huiles d’oléagineux visant à préserver la qualité des protéines.

H2020 Feed-a-gene : qui vise à l’amélioration des performances des systèmes de production animale en adaptant les animaux aux aliments et les aliments aux animaux.

VOCALIM : projet CASDAR. Notre implication est de développer de nouveaux procédés pour la valorisation des protéagineux (décorticage, extrusion)

DEACOL : Projet financé par le CAS DAR visant à développer un nouveau procédé de désacidification des huiles de fruits permettant un raffinage plus doux, mieux adapté à ces huiles fragiles.